Pourquoi la Suède s’en sort (plutôt) bien ?

   En 2011, la dette publique suédoise était au niveau le plus bas de l’UE à 15 (moins de 40 % vs 86% pour la France) et suit une tendance bais­sière depuis 1995 (72 % alors).

La Suède reste le pays le plus égali­taire de l’Union Euro­péenne (2010) et son IDH est égale­ment excellent.

Cumu­ler ces trois perfor­mances semble excep­tion­nel. Ce n’est pour­tant pas surpre­nant puisque l’on constate une corré­la­tion signi­fi­ca­tive entre niveau de dette publique et niveau d’iné­ga­lité (cf. graphe de «  Y a-t-il un rapport entre la crise et les inéga­li­tés ? « ).

La Suède possède égale­ment de meilleurs indi­ca­teurs dans nombre de domaines. Pour en voir d’autres, lire « Trop de prélè­ve­ments obli­ga­toires et de dépenses publiques tuent-ils la compé­ti­ti­vité et la crois­sance ? Match France-Suède !« 

Et pour­tant :

  • la Suède possède, avec le Dane­mark et la France, le niveau de dépenses publiques le plus élevé de l’UE, voire du monde ;
  • la Suède ne produit pas d’éner­gie fossile et en importe la tota­lité. Qui plus est, située sous de fraîches lati­tudes, ses besoins en chauf­fage sont impor­tants ;
  • la Suède n’est pas un para­dis fiscal ;
  • la Suède est un pays peu peuplé : 9 Millions d’ha­bi­tants, 89erang mondial ;
  • la Suède ne compte aucune entre­prise parmi les 200 plus impor­tantes au niveau mondial et 3 parmi les 500 premières dont la première à la 237eplace. La France en compte 18, dont 10 dans les 100 premières, et  35 dans les 500 premières ;
  • la Suède ne fait pas partie de lamira­cu­leuse ? – Euro­zone !

Alors pourquoi la Suède s’en sort mieux que la France ?

Ci-dessous un inven­taire à la Prévert de ce qui pour­rait consti­tuer des éléments de réponse :

  • Beau­coup plus de moyens pour l’école primaire :
    La Suède surpasse large­ment la France en terme de dépenses par élève du cycle élémen­taire (public et privé) : en 2009, cette dépense était de 9.382 $ contre 6.373 $, soit près de 50% de plus. Le nombre d’élèves par ensei­gnant y est de 12,1 contre 19,7, soit près de 40% de moins. Le taux des 18–24 ans ayant au mieux un brevet des collèges s’éta­blit à 6,6% en Suède contre 12% pour la France. Autre­ment dit en Suède 93,4% des 18–24 ans ont un niveau d’études supé­rieur au Brevet des collèges contre 88% en France (cf. graphe ci-dessous,  source : Regards sur l’édu­ca­tion 2011, et 2012, OCDE) ;
    Ces plus de 5% d’écart ne pour­rait-il expliquer en partie le plus fort taux de chômage des 18–24 ans français
    (25,5 vs 23 %) ?
  • Un impôt sur le revenu pesant nette­ment plus dans les recettes publiques :
    La part de l’im­pôt sur le revenu – un des rares impôts progres­sifs – dans l’en­semble des prélè­ve­ments obli­ga­toires repré­sente 33,9% contre 17,1% pour la France. Cela n’ex­plique­rait-il pas de moindres inéga­li­tés de revenu ? Dans l’UE-14 (cf. graphe ci-dessous), seuls la Grèce et le Portu­gal font pire que la France !
  • Une part de la fisca­lité envi­ron­ne­men­tale dans les recettes publiques supé­rieure : 5,8% vs 4,2%, la France étant en queue de pelo­ton (cf. graphe ci-dessous) de l’UE à 14 ;
  • Une dépen­dance éner­gé­tique plus réduite :
    Entre 1970 et 2010, la Suède a réduit sa dépen­dance éner­gé­tique de plus de la moitié (58%) tandis que la France de moins d’un tiers (28%). Ainsi son taux de dépen­dance éner­gé­tique est passé de 83 % à 36 % entre 1970 et 2010 tandis que celui de la France passait de 67,35 % à 48,60 % malgré un recours massif à la très contro­ver­sée éner­gie nucléaire (75 % de l’élec­tri­cité produite en 2010 vs 38 % en Suède). La Suède partait pour­tant de plus haut et importe la tota­lité de son éner­gie fossile (cf. graphique établi selon Pers­pec­tives Monde de l’Uni­ver­sité de Sher­brooke). Et la Suède veut briser sa dépen­dance au pétrole d’ici 2020  ;
  • Des dépenses mili­taires plus réduites :
    Depuis a minima 1988, la Suède consacre 1 % de PIB de moins que la France en dépenses mili­taires (2010 : 1,3% vs 2,3%. cf. graphe ci-dessous selon SIPRI) ;
  • . . .

Ecarts-entre-France---Suede-pour-differents-indicateurs_V.png

Ci-dessous, données plus détaillées pour certains de ces indi­ca­teurs.

Part-des-impots-sur-le-revenu-en-Europe-dans-l-ensemble-de.png Part-de-la-fiscalite-environnementale-dans-l-ensemble-des-.png

Evolution-dependance-energetique-France-Suede-Allemagne.png

Depenses-militaires---France---Suede---Allemagne---1988-2.png

Dépenses par élève à l’école primaire :

Depense-par-eleve-primaire-en-2008_OCDE-2011

  Taux d’en­ca­dre­ment en primaire (nombre d’élèves/ensei­gnants équi­valent temps plein) :

Eleves_primaires_par_enseignant_pays_OCDE-2011.jpg

Source : Graphique D2.3.b, p.426  Nombre d’élèves/étudiants par ensei­gnant dans les établis­se­ments d’en­sei­gne­ment, selon le niveau d’en­sei­gne­ment (2009), Indi­ca­teur D2 : taux d’en­ca­dre­ment et taille des classes, dans Regards sur l’édu­ca­tion 2011, OCDE.

  Taux d’en­ca­dre­ment en prépri­maire, primaire et secon­daire (nombre d’élèves/ensei­gnants équi­valent temps plein) :
Eleves_preprimaire_primaire_-_secondaire_par_enseignant_Fra.jpg

Source : Graphiques D2.3., p.426, Nombre d’élèves/étudiants par ensei­gnant dans les établis­se­ments d’en­sei­gne­ment, selon le niveau d’en­sei­gne­ment (2009), Indi­ca­teur D2 : taux d’en­ca­dre­ment et taille des classes, dans Regards sur l’édu­ca­tion 2011, OCDE.

   Le Suède présente un meilleur taux d’en­ca­dre­ment que la France, du Prépri­maire au 1er cycle du secon­daire.

Une réflexion sur “ Pourquoi la Suède s’en sort (plutôt) bien ? ”

  1. Pourquoi la Suède s’en sort (plutôt) bien ?
    Abba, est la réponse. 

    Ou tout du moins peut nous montrer une partie de l’explication. Celle-ci passe par des impôts sur le revenu très lourd, qui incite leurs détenteurs à investir. Ainsi le fameux groupe suédois créé
    un studio d’enregistrement, des usines d’assemblage, des chaînes de restaurants, des salles de cinéma, des galeries d’art et des compagnies de pétrole.

Répondre à Jacques Coeur Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *