Quand la gauche cessa-t-elle d’être de gauche ?

 » Quand la gauche a basculé à droite «  est le titre donné à cette vidéo de 17′ que j’ai trou­vée très péda­go­gique.

Quoiqu’il soit diffi­cile de donner une date précise, tant la barrière entre les quali­fi­ca­tifs poli­tiques « droite » et « gauche » est floue, épaisse, dans cette vidéo « Quand la gauche a basculé à droite » une date est propo­sée : celle du 23 mars 1983. C’est en effet la date à laquelle le deuxième gouver­ne­ment Mitter­rand/Mauroy choi­sit la construc­tion de l’Eu­rope au détri­ment de la construc­tion de la justice sociale.

En effet, le 19 février 1983, F. Mitter­rand n’avait-il pas dit (ou écrit) : « Je suis partagé entre deux ambi­tions : celle de la construc­tion de l’Eu­rope et celle de la justice sociale. Le SME* est néces­saire pour réus­sir la première et limite ma liberté pour la seconde » (Source : Verba­tim, p.399, Jacques Attali, Fayard).

Le 16 mars, après que Laurent Fabius, ministre du budget,  ait consulté Jacques Attali, conseiller spécial, et Michel Camdes­sus, direc­teur du trésor, Mitter­rand fait son choix pour l’Eu­rope. Le gouver­ne­ment Mauroy II met alors en place une poli­tique que l’on appella le tour­nant de la rigueur. Paral­lè­le­ment, se prépare le Traité de Maas­tricht pour la mise en place de l’Euro.

François Ruffin, jour­na­liste, rédac-chef de Fakir, réali­sa­teur du docu­men­taire Merci Patron, au titre duquel il obtien­dra un César en 2017 (voir son coup de gueule en 2’11 » lors de la céré­mo­nie) nous détaille cette période – à la manière de Guille­min – dans cette vidéo de 17′ : Quand la gauche a basculé à droite.

Toute ressem­blance avec les poli­tiques budgé­taires conduites de 2008 à ce jour de 7 mars 2017 et l’ap­par­te­nance de la France à l’Eu­ro­zone serait bien évidem­ment fortuite. Le discours d’Hol­lande en l’hom­mage de P. Mauroy, décédé, présenté en début de vidéo parle de lui même.

On sait pour­tant qu’une telle poli­tique menée en période défla­tion­niste est morti­fère : le chan­ce­lier alle­mand Hein­rich Brüning entre 1930 et 1932 nous l’a appris au dépend de la terre entière. Il est en effet indé­niable que cette poli­tique a conduit à l’ac­ces­sion d’Hit­ler au pouvoir. Pour en savoir plus sur le sujet , voir mon billet : Quel rapport entre la tran­si­tion éner­gé­tique et le chan­ce­lier alle­mand Brüning ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *