L’épargne des ménages est très fortement concentrée parmi les hauts revenus

Taux d’épargne médian par quintile de revenu disponible en 2009

Source : page 55 de la Revue ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 472-473, 2014, INSEE.

Taux_epargne_median_selon_quintile_2010Source du graphique : Les hauts revenus épargnent‐ils davantage ?, p. 55, ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 472-473, 2014, Insee.
Note : Le revenu disponible comprend les revenus d’activité et de remplacement, les prestations sociales et les revenus du patrimoine. Il est net des impôts directs (impôt sur le revenu, CSG, CRDS et taxe d’habitation).

En 2003, les 20 % de ménages les plus aisés (soit 5 millions de foyers) disposaient de 40 % du revenu disponible (993,4 milliards d’euros), quand les 20 % les moins aisés n’en recevaient que 8 %. Autrement dit le niveau de vie des 20 % des ménages les plus aisés est en moyenne 5 fois plus élevé que celui des 20% les plus modestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *