Archives pour la catégorie Démocratie

Bref aperçu de la stocho­cra­tie à travers le monde et le temps

Ci-dessous quelques liens vers des articles ou des vidéos rela­tifs aux expé­riences de déli­bé­ra­tion via la stocho­cra­tie, c’est à dire par tirage au sort, des repré­sen­tants du peuple. Démo­cra­tie, rappe­lons le signi­fie le pouvoir du peuple. Autant dire qu’il n’y a aucune démo­cra­tie au monde, en parti­cu­lier nos dites « démo­cra­ties repré­sen­ta­tives ».

Expé­riences contem­po­raines du tirage au sort

Expé­riences histo­riques du tirage au sort




Censure ?

Ci-dessous, une liste de jour­na­listes, anima­teurs, chro­niqueurs ayant sévi dans les médias français, publics et privés,  et s’étant un jour retrouvé.e.s soit licen­cié.e.s, soit avoir vu leur.s émis­sion.s suppri­mée.s., soit avoir préféré partir.
Il s’agit de Daniel Mermet, Daniel Schnei­der­mann, Frédé­ric TaddéiStéphane Guillon, Didier Porte, Hervé Kempf, Nata­cha Polony, Olivia Reca­sens, Roma­ric Godin, Richard Labé­vière, Raphaël Glucks­mann, …

Sur l’in­dé­pen­dance des médias, je vous recom­mande cet excellent – et long – article sur Basta­mag : Le pouvoir d’in­fluence déli­rant des dix milliar­daires qui possèdent la presse française (

Censure ou incom­pé­tence ?

Pour chacun des cas, je vous laisse esti­mer la véri­table raison de ces « éloi­gne­ments ». Vous pouvez bien sûr la justi­fier en commen­taires.

En 2018, Repor­ters Sans Fron­tières a classé la France au 33e rang du point de vue de la liberté de la presse, entre la Slové­nie et la Répu­blique Tchèque. À l’ex­cep­tion de l’Es­pagne (31e), tous les pays de l’Eu­rope occi­den­tale et nordique sont clas­sés dans les 17 premières places.

La liste des « écar­tés » par ordre (plus ou moins) chro­no­lo­gique :

  • Daniel Mermet, jour­na­liste.
    Il crée et anime la (trop « gauchiste » ? ) émis­sion Là-bas si j’y suis sur France-Inter durant 25 ans (1989–2014). Après un dépla­ce­ment à un créneau moins porteur  (17h -> 15h) en 2006 , il est fina­le­ment licen­cié et l’émis­sion suppri­mée.
    Juge­ments judi­ciaires : en novembre 2017, Radio France est condam­née en appel pour licen­cie­ment sans cause réelle ni sérieuse.
    Retrou­vez-le là : Là-bas si j’y suis
  • Daniel Schnei­der­mann, jour­na­liste.  Il quit­tera France 5 suite à la suppres­sion de l’émis­sion Arrêt sur images qu’il animait depuis 12 ans (1995–2012). Il fût licen­cié du Monde en 2003.
    Il a long­temps écrit des chro­niques hebdo­ma­daires consa­crées  à l’ana­lyse des images télé­vi­suelles, d’abord dans Le Monde puis dans Libé­ra­tion. Il fût licen­cié du Monde (2003), un passage de son livre étant jugé « atten­ta­toire à l’en­tre­prise pour laquelle il travaille ». Juge­ments judi­ciaires : les  prud’­hommes de Paris lui donne­ront gain de cause en 2005, juge­ment confirmé en appel en 2007.
    Retrou­vez-le dans sa version web d’Arrêt sur Images ;
  • Frédé­ric Taddéi : son émis­sion Ce Soir (ou Jamais !) (2006–2016) après avoir vu sa fréquence réduite, est suppri­mée. En juillet 2018, il est défi­ni­ti­ve­ment écarté du service public. Depuis il anime son émis­sion  Inter­dit d’in­ter­dire sur RT France ;
  • Stéphane Guillon, chro­niqueur humo­riste à la Mati­nale de France-Inter. Il sera licen­cié en juin 2010. Quelques semaines avant il s’était moqué d’Eric Besson, alors ministre de l’im­mi­gra­tion de N. Sarkozy.
    Le 22 mars 2010, dans sa chro­nique,  il assi­mile Éric Besson à un suppôt du nazisme œuvrant, « en taupe », à l’ins­tau­ra­tion d’une France « pure et blanche » avec « Marine Le Pen comme prési­dente »
    Juge­ments judi­ciaires (Prud’­hommes et Cour d’ap­pel) : le , France Inter est condamné par le conseil de prud’­hommes de Paris à lui verser 212.011,55 € de dommages et inté­rêts pour licen­cie­ment abusif. La cour d’ap­pel de Paris confirme cette déci­sion , ajou­tant à la déci­sion précé­dente 23.000 euros au titre du préju­dice moral(2013).
  • Didier Porte, chro­niqueur humo­riste. En 2010, quelques jours après le licen­cie­ment de Stéphane Guillon (cf. supra), il est licen­cié de La Mati­nale et du Fou du Roi.
    Juge­ments judi­ciaires : la justice condamne la station de radio à lui verser 250.000 euros pour licen­cie­ment abusif (2012).
    Retrou­vez-le chez Media­part ;
  • Hervé Kempf, ancien jour­na­liste de Cour­rier inter­na­tio­nal, La Recherche et du Monde 1, actuel rédac­teur en chef de Repor­terre.
    En août 2013, il justi­fie son départ du quoti­dien Le Monde par le refus répété de la direc­tion du jour­nal de le lais­ser réali­ser des repor­tages sur le projet d’aé­ro­port de Notre-Dame-des-Landes;
    Retrou­vez le chez Repor­terre ;
  • Aude Ance­lin,  direc­trice adjointe de la rédac­tion de Marianne de 2011 à 2014,  puis de la rédac­tion de L’Obs de 2014 à 2016 dont elle sera licen­ciée.
    Au sujet de L’Obs
     : propriété à 66 % des action­naires du Groupe Le Monde, Xavier Niel (Free) et Matthieu Pigasse (banque Lazard)
    Juge­ments judi­ciaires : Le conseil des prud’­hommes condam­nera l’heb­do­ma­daire à lui verser 90.000 euros d’in­dem­ni­tés pour licen­cie­ment « sans cause réelle et sérieuse » ;
    Retrou­vez-la : chro­niqueuse au 1 hebdo, anima­trice sur le site Là-bas si j’y suis. Elle devient direc­trice du Média où elle anime l’émis­sion Entre­tien libre ;
  • Nata­cha Polony, jour­na­liste
    En 2017, Paris Première (famille Mohn) lui signi­fie l’ar­rêt de son émis­sion Polo­nium, et Europe 1 (Lagar­dère SCA) celui de sa revue de presse dans la mati­nale, ainsi que sa parti­ci­pa­tion à deux autres émis­sions, Média­po­lis, et Le débat d’Eu­rope Soir.
    Juge­ments judi­ciaires : Le conseil des prud’­hommes saisi par Nata­cha Polony pour « licen­cie­ment sans cause réelle sérieuse »., n’a pas tran­ché (2018) et renvoie l’af­faire devant le juge dépar­ti­teur.
    Retrou­vez là dans Polony TV ;

Les proprié­taires de quelques organes de l’au­dio­vi­suel privés (entre paren­thèses : prin­ci­pale acti­vité et rang au clas­se­ment des fortunes françaises)

. TF1, LCI, TMC, … : groupe Bouygues (BTP, 30e)
. BFM Busi­ness : Alain Weill et Drahi (télé­pho­nie, 9e)
. Le Monde, L’Obs, Télé­rama, Courier Inter­na­tio­nal : Pierre Bergé (luxe, 363e), Matthieu Pigasse (finance) et Xavier Niel (télé­pho­nie, 11e)
. Libé­ra­tion, l’Ex­press, L’ex­pan­sion, RMC, … : Patrick Drahi (télé­pho­nie, 9e), E. De Roth­schild (banque)
. Le Figaro : Serge Dassault (arme­ment, 5e)
. Europe 1, le JDD et Paris Match : Lagar­dère (commu­ni­ca­tion, 305e)
. Les échos, Le Pari­sien, … : Bernard Arnault (Luxe, 2e)
. Le Point : Pinault (Luxe, 7e)
. Canal+, C8, CNews : Bolloré (logis­tique & trans­port, 10e)

https://www.bastamag.net/IMG/jpg/medias5.jpg
L’ar­ticle ici donne l’in­fo­gra­phie du « qui possède quoi « .

Pour aller plus loin :

Liberté d’in­for­ma­tion

- Collec­tif Infor­mer n’est pas un délit ;

Milliar­daires et liberté d’in­for­ma­tions

- Acri­med, « Les grandes manœuvres de concen­tra­tion multi­mé­dia : comment et pourquoi ? », 2016
- Acri­med, « Concen­tra­tion des médias : conver­gences et dépen­dances », 2016
- Le Monde diplo­ma­tique, « Médias français : qui possède quoi », 2018
- Laurent Mauduit, « Main basse sur l’in­for­ma­tion ! », Média­part, 2015
- Laurent Mauduit, Main basse sur l’in­for­ma­tion, Éditions Don Quichotte, 2016
- Aude Lance­lin, Le monde libre, Editions Les liens qui libèrent, 2016Liste citée en fin de l’ar­ticle Le pouvoir d’in­fluence déli­rant des dix milliar­daires qui possèdent la presse française, Basta­mag, 2017.

 

La semaine de quatre jours, une excep­tion française !

La semaine de quatre jours,
excep­tion française, une inep­tie
selon de TRÈS nombreuses
orga­ni­sa­tions et insti­tu­tions

En 2008, fût instau­rée la semaine des quatre jours en mater­nelle et primaire. La muni­ci­pa­lité de Sain­ghin en Mélan­tois – qui a légi­ti­me­ment mis un an pour mettre en place avec succès la semaine de cinq mati­nées et les NAP affé­rentes, en appli­ca­tion de la réforme des rythmes scolaires de 2013 – a adopté le 28 juin la déci­sion de reve­nir à la semaine de quatre jours dès la rentrée 2017 après une « consul­ta­tion » d’une durée totale de DEUX jours francs !!!

Cette possi­bi­lité était en effet offerte par le Décret n° 2017–1108 du 27 juin 2017 rela­tif aux déro­ga­tions à l’or­ga­ni­sa­tion de la semaine scolaire dans les écoles mater­nelles et élémen­taires publiques
et appli­cable dés la rentrée 2017 !!!

Que peut-on en penser, que doit-on en penser ?

La démo­cra­tie en Europe

 

Les prin­ci­paux modes usités en Union Euro­péenne sont :

  1. Le scru­tin majo­ri­taire ;
  2. Le scru­tin propor­tion­nel.
  3. Un mixte des deux.

Notons qu’il existe bien d’autres modes de scru­tins et variantes que ceux et celles usités dans l’UE et décrits ci-dessous.

Sans être parfaits, ces alter­na­tives permet­traient d’en corri­ger les plus gros défauts. Défaut parfois graves tels ceux présen­tés par l’élec­tion prési­den­tielle française sous la 5e répu­blique pour lesquels seuls les deux premiers peuvent se présen­ter au second tour et ce même si l’un des deux est le candi­dat le moins désiré des français parmi les candi­dats arri­vés large­ment en tête. En 2017 en parti­cu­lier ou quatre candi­dats (Macron, Le Pen, Fillon et Mélen­chon avec respec­ti­ve­ment 24%, 21,3%, 20% et 19,6%) étaient dans un mouchoir de poche : nul doute, me semble-t-il, que le score eut été bien plus serré au second tour quel que soit le duel sans Mme Le Pen. De même, si trois ou tous ces candi­dats eut été auto­ri­sés à se présen­ter au second tour.

Des cher­cheurs ont testé récem­ment (2017) des alter­na­tives à Grenoble (lire Prési­den­tielle : des cher­cheurs testent le vote alter­na­tif) dont l’une est déjà utili­sée en Irlande (cf. ci-dessous Scru­tin à vote unique trans­fé­rable).

Conti­nuer la lecture

La parité Femme/Homme sous le Président Macron

À l’As­sem­blée Natio­nale

   Le groupe LREM est celui qui s’ap­proche le plus de la parité avec 46,8% de femmes, suivi par le groupe Modem (46%) puis le groupe La France Insou­mise (41,2%). Loin sous le taux de l’A.N. (38,7%), le groupe LR est composé pour 24,1% de femmes.

   Sur les six prési­dents de commis­sions étique­tés LREM, il y a bien parité (pour les deux restants : un homme LR et une femme Modem).

   En revanche, aux deux postes à respon­sa­bi­lité, tradi­tion­nel­le­ment dévo­lus au groupe majo­ri­taire, LREM donc, ils sont tout deux mascu­lins :

Conti­nuer la lecture

Repré­sen­ta­ti­vité des Profes­sions et Caté­go­ries Sociales à l’As­sem­blée Natio­nale (2017–2022)

   Dans un précé­dent article concer­nant la repré­sen­ta­ti­vité de l’as­sem­blée natio­nale pour la manda­ture 2007–2012, je faisais état d’une sous repré­sen­ta­ti­vité des « CSP- » et une surre­pre­sen­ta­ti­vité des « CSP+ ». Le pompon de la sur repré­sen­ta­ti­vité étant détenu par les avocats, 1.535 fois mieux repré­sen­tés que les employés et ouvriers.

Quoi de neuf en 2012 ?

De l’ar­ticle de l’Obser­va­toire des Inéga­li­tés : L’As­sem­blée ne compte quasi­ment plus de repré­sen­tants des milieux popu­laires, on peut déduire que les cadres et profes­sions intel­lec­tuelles supé­rieures sont 120 fois plus repré­sen­tés que les ouvriers et employés : les premiers repré­sentent 82% des dépu­tés pour 16,4% de la popu­la­tion adulte, contre 2,8% pour 50% de la popu­la­tion adulte.

Quoi de neuf en 2017 ?

   En 2017, tout change pour que rien ne change. À l’ex­cep­tion des retrai­tés qui sont, rajeu­nis­se­ment oblige, 41 contre plus d’une soixan­taine durant la manda­ture 2012–2017, la struc­ture profes­sion­nelle des dépu­tés reste rela­ti­ve­ment simi­laire à celle de 2012, laquelle était rela­ti­ve­ment compa­rable à celle de 2007. On trouve bien 1 aide-soignante, 51 employés, 14 agri­cul­teurs et 11 arti­sans et commerçants.
Mais les plus repré­sen­tés restent les cadres (185 dépu­tés), les fonc­tion­naires (130 dépu­tés) et les profes­sions libé­rales (87 dépu­tés). Et des ouvriers ? Il y en a zéro !

CITATIONS CITOYENNES, HUMANISTES et (alter)MONDIALISTES

« Expro­priés de notre culture, dépouillés des valeurs dont nous étions épris – pureté de l’eau et de l’air, grâces de la nature, diver­sité des espèces animales et végé­tales-, tous indiens désor­mais, nous sommes en train de faire de nous-mêmes ce que nous avons fait d’eux. », Claude Lévi-Strauss, Saudades Do Brasil.
====================================================
« Celui qui croit qu’une crois­sance expo­nen­tielle peut conti­nuer pour toujours dans un monde fini est soit un fou, soit … un écono­miste », Kenneth Boul­ding, écono­miste étasu­nien, fût président de l’As­so­cia­tion des écono­mistes Améri­cains, 1966.
==================================================== Conti­nuer la lecture

Repré­sen­ta­ti­vité des Profes­sions et Caté­go­ries Sociales à l’As­sem­blée Natio­nale (2007–2012)

Les avocats sont 1.535 fois mieux repré­sen­tés que les employés et ouvriers à l’As­sem­blée Natio­nale (2007–2012) !!!

En 2007, l’en­semble des ouvriers et des employés repré­sen­tait 27% de la popu­la­tion adulte (13,5 sur 49,4 millions).  Avec 7 dépu­tés (resp. 0 et 7) ces sala­riés compo­saient 1,21 % de l’A.N. (7/577) !

A l’in­verse, les avocats compo­saient 6,6% de l’A.N. (38 dépu­tés sur 577) alors que, avec un effec­tif de 47.765 , il ne repré­sente que 0,075% de la popu­la­tion.
Conti­nuer la lecture

La stocho­cra­tie au secours de la « démo­cra­tie  » quali­fiée de « repré­sen­ta­tive »

   Bien­tôt ici un billet perso sur la stocho­cra­tie et la repré­sen­ta­ti­vité des assem­blées légis­la­tives à travers le monde.
   Cons­ta­tant que l’As­sem­blée Natio­nale n’a jamais bien repré­senté le peuple en terme de genre, d’âge, de CSP, de sensi­bi­lité, . . . , tentons de compa­rer la repré­sen­ta­ti­vité de l’A.N. actuelle (2016) à celle que l’on obtien­drait (proba­ble­ment) par un tirage au sort total. Toute compo­si­tion de cette AN par pondé­ra­tion des deux modes, élec­tif et stochas­tique, est bien évidem­ment envi­sa­geable.
    En atten­dant, l’ar­ticle suivant, et les liens qui y sont propo­sés, permet­tra de vous faire une bonne idée de l’état des lieux actuel :

L’âge de l’As­sem­blée Natio­nale (1946–2007)
Soixante ans de renou­vel­le­ment du corps légis­la­tif : bien­tôt, la troi­sième géné­ra­tion, La vie des idées, Louis Chau­vel, le 22 octobre 2007.

Sommaire démo­cra­tie chris­tophe vieren

La stocho­cra­tie au secours de la démo­cra­tie dite « repré­sen­ta­tive », Démo­cra­tie : la démo­cra­tie athé­nienne, Quand la gauche cessa-t-elle d’être de gauche ?, Candi­dats inves­tis par le PS à la date du 6 février 2017L’abs­ten­tion ou le vote blanc contre le FN et la péda­go­gie de la catas­trophe, L’abs­ten­tion aux élec­tions euro­péennes sert-elle à quelque chose ?, Préju­gés sur les élus !, j
Pourquoi j’ai lâché EelVA !, février, 2012

Quand la gauche cessa-t-elle d’être de gauche ?

« Quand la gauche a basculé à droite » est le titre donné à cette vidéo de 17′ que j’ai trou­vée très péda­go­gique.

Quoiqu’il soit diffi­cile de donner une date précise, tant la barrière entre les quali­fi­ca­tifs poli­tiques « droite » et « gauche » est floue, épaisse, dans cette vidéo «  Quand la gauche a basculé à droite  » une date est propo­sée : celle du 23 mars 1983. C’est en effet la date à laquelle le deuxième gouver­ne­ment Mitter­rand/Mauroy choi­sit la construc­tion de l’Eu­rope au détri­ment de la construc­tion de la justice sociale. Conti­nuer la lecture

L’abs­ten­tion ou le vote blanc contre le FN et la péda­go­gie de la catas­trophe

Petite analyse des scores du FN au 1er tour des dépar­te­men­tales 2015 dans les cantons de muni­ci­pa­li­tés FN ou ex-FN par compa­rai­son avec son score au niveau natio­nal.

L'abstention ou le vote blanc contre le FN et la pédagogie de la catastrophe

Un ami ayant le choix entre un FN (la peste ?) et un UMP (le choléra ?) au 2cd tour des dépar­te­men­tales 2015 me dit avoir voté blanc. Je lui fais tout d’abord remarquer qu’il subsiste tout de même une diffé­rence de gravité dans ces deux mala­dies.

Conti­nuer la lecture

L’abs­ten­tion aux élec­tions euro­péennes sert-elle à quelque chose ?

   Quelques (micro) orga­ni­sa­tions françaises prônent l’abs­ten­tion aux prochaines élec­tions euro­péennes.

   Depuis le premier scru­tin en 1979 jusqu’au dernier en 2009, soit sept scru­tins en 30 ans, le taux d’abs­ten­tion a progressé régu­liè­re­ment, passant de 40% à 60 %.

   Tant que la France fait partie de l’Union euro­péenne, 80% de ses lois doivent être en accord avec les direc­tives et règle­ments qui DOIVENT avoir été accep­tés par le parle­ment euro­péen à la majo­rité simple.

   Qu’ad­vient-il si n’y siège aucun député défen­dant au mieux – ou au moins mal – nos valeurs et idées ? Voyons voir !

Conti­nuer la lecture

Préju­gés sur les élus !

18) Préju­gés sur les élus

18–1.  » Le cumul des mandats, une excep­tion française ! « 

VRAI ! La cham­pionne du monde est . . . la FRANCE avec 83% de dépu­tés cumu­lards. Le second, la Suède, arrive loin derrière avec 35% !

cumul mandats monde Alter-eco no-314 juin 2011

Figure 1 : Taux de dépu­tés cumu­lards dans diffé­rents pays (2011).

Ceci semble avoir un impact direct sur l’as­si­duité :

Conti­nuer la lecture

Pourquoi j’ai lâché EelVA !

Ils sont rares ceux qui remarquent que l’éco­lo­gie est la grande absente de cette campagne élec­to­rale. Tout le monde semble s’en foutre, en fait !

Corinne Lepage, écolo­giste de droite, n’a pas pu se présen­ter et la pauvre Eva Joly a été aban­don­née à son triste sort, errant à la dérive au milieu de sujets de campagne surréa­listes. Jamais on ne lui parle d’éco­lo­gie.

Mais soyons rassu­rés, l’éco­lo­gie est sauvée : EELV a paraît-il assuré 3 minis­tères dans le futur gouver­ne­ment de l’ami Molette !!!!!! Enfin si Molette ne revient pas sur ses enga­ge­ments eu égard au score probable d’Eva.

Conti­nuer la lecture