Que penser du clas­se­ment PISA ?

 

    En atten­dant plus amples déve­lop­pe­ments, médi­tez sur ce graphique qui visua­lise les diffé­rences de scores pour les pays étudiés dans l’ar­ticle Résul­tats PISA 2012 et influence de la télé­vi­sion.

 

    La diffé­rence de scores entre le « meilleur » pays et le moins « bon » pour chacune des trois dimen­sions étudiées (culture mathé­ma­tique, compré­hen­sion de l’écrit et culture scien­ti­fique) est-il rela­ti­ve­ment impor­tant ? Quan­ti­ta­ti­ve­ment, pour ces 30 pays, l’écart rela­tif maxi­mal est de –20% (culture scien­ti­fique). La France présente quant à elle un écart de –8,5% en culture scien­ti­fique, de –3,6% en compré­hen­sion de l’écrit et de –6,4% en culture mathé­ma­tique. La Finlande détient les scores maxi­maux pour les deux premières dimen­sions, la Suisse pour la troi­sième.
   

Scores_SL-M_PISA_2012_for_30_countries.jpg

Graphique réalisé par Chris­tophe Vieren à partir de la source suivante : base de données PISA-2012

 

Sur les limites de ce programme d’éva­lua­tion, lire en quelques lignes les prin­ci­pales critiques sur wiki­pe­dia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *