Les entre­prises françaises sont les MOINS impo­sées d’Eu­rope (2/2)

Les entre­prises françaises victimes de la lour­deur admi­nis­tra­tive ?

  Ce billet est un complé­ment au billet Les entre­prises françaises sont les MOINS impo­sées d’Eu­rope. Ce dernier visait à dénon­cer la mani­pu­la­tion des jour­naux Les Echos et l’Ex­pan­sion rappor­tant les conclu­sions du rapport Paying taxes 2014 de la Banque Mondiale et du cabi­net PWC.

Paying taxes 2014 effec­tue trois clas­se­ments sur 189 pays rela­ti­ve­ment aux « taxes » auxquelles sont soumises les entre­prises de ces pays.  « Taxes » est entre guille­mets car ce substan­tif englobe dans la langue du rapport Paying taxes 2014, à la fois les impôts, les taxes et les coti­sa­tions sociales. Notons que l’on pour­rait alors égale­ment consi­dé­rer les salaires (net de charges) égale­ment comme des taxes puisque obli­ga­toires : il est en effet inter­dit de payer ses sala­riés en deçà du Smic horaire !!!

  •   Le premier clas­se­ment concerne le taux des « taxes » rela­ti­ve­ment au chiffre d’af­faires. Je n’y reviens pas (voir ici) .
  • Le deuxième concerne le clas­se­ment selon le temps que doivent consa­crer les entre­prises pour réali­ser ces prélè­ve­ments obli­ga­toires.
  • Le troi­sième clas­se­ment concerne le nombre de paie­ments annuels.

  Ces deux derniers clas­se­ments semblent avoir échappé aux medias mis en cause dans la première partie de l’ar­ticle (Les échos et l’Ex­pan­sion). Pourquoi ? Ben j’ai ma petite idée : passke la France est plutôt bien clas­sée sur ces deux critères. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

  Verdict : parmi les 12 pays euro­péens choi­sis par Les Echos pour son clas­se­ment de taux d’ »impo­si­tion », la France se place respec­ti­ve­ment 7e et 2e selon le nombre de paie­ments dévo­lus au paie­ment de ces « impôts ».

   La France au 7e rang sur 12 pays pour le temps passé pour le paie­ment des « impôts » :  (ceux sélec­tion­nés par Les Echos):

Temps_consacre_aux_impots_-_cotisations-sociales_C_Vieren_n.jpg

3 réflexions sur “ Les entre­prises françaises sont les MOINS impo­sées d’Eu­rope (2/2) ”

  1. Je ne comprends pas du tout d’où ils tirent leurs chiffres… Je ne connais pas la situation des autres pays à part un peu celle de l’Allemagne, mais pour la France je la connais parfaitement
    bien… Pour une entreprise de plus de 60 salariés, de mémoire, voici le nombre minimum de déclarations mensuelles accompagnées d’un paiement (parce qu’il y en a bien d’autres qui sont justes
    déclaratives) :
    – URSSAf (qui inclut depuis peu seulement Pôle Emploi),
    – retraite complémentaire de base,
    – retraite complémentaire cadre,
    – prévoyance,
    – TVA…
    Soit 5 déclarations minimums par mois accompagnées d’un chèque, ce qui fait 60 déclarations par an, + toutes les annuelles… Donc, le chiffre 7 et le temps qu’on y passe me semblent tout à fait
    fantaisistes…

    Pour mémoire l’agenda déclaratif juste pour
    les cotisations sociales…

  2. Dommage, je ne lis pas l’anglais… mais en parcourant très rapidement « l’étude », je ne suis même pas sûr qu’il ait donné leur méthodologie et en tout état de cause je n’en vois pas l’intérêt…
    comme tu le rappelles comparer des patates et des navets, n’a pas grand sens..

Répondre à Christophe Vieren Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *