IMPÔTS : faudrait savoir !

Impôts : inver­sion de tendance euro­péenne !

Comme c’est bizarre, comme c’est étrange !

On nous martèle depuis plus de dix ans, de la droite dure à la gauche molle, que les impôts plombent la compé­ti­ti­vité de nos entre­prises, favo­risent les délo­ca­li­sa­tions, et, pour les parti­cu­liers, brisent les initia­tives et favo­risent l’exil de nos « élites ».

Et soudai­ne­ment, après avoir peu ou prou tenté l’op­tion de réduire les consom­ma­tions publiques (oui, une dépense publique est une consom­ma­tion collec­tive de bien ou de service), nombre de pays euro­péens retrouvent les vertus des impôts.

Comme c’est bizarre, comme c’est étrange et quelle coïn­ci­dence !!!!

Coïn­ci­dant avec la surve­nue de la crise finan­cière (sept 2008), laquelle a induit la crise des dettes publiques, on constate un ralen­tis­se­ment, voire une inver­sion de tendance du taux d’im­po­si­tion, dans l’Eu­ro­zone (union à 17) et l’Union à 27.

De-la-vertu-retrouvee-des-impots.gif
Figure 1 : Taux d’im­po­si­tion moyens dans l’Union euro­péenne (TVA) et dans la zone euro (taux margi­nal de l’im­pôt sur les reve­nus et taux d’im­po­si­tion sur les béné­fices des entre­prises), en %. Source : Euro­stat.

Graphique tiré de l’ar­ticle : Fisca­lité : la tendance s’in­verse, Guillaume Duval, Alter­na­tives Écono­miques, n° 314 – juin 2012

    

Comme quoi, quand on veut, il n’est pas néces­saire d’at­tendre une déci­sion euro­péenne !

Cela étant, à quand une régle­men­ta­tion euro­péenne d’har­mo­ni­sa­tion sociale et fiscale  en lieu et place du dumpingauquel on nous avait habi­tués ?

3 réflexions sur “ IMPÔTS : faudrait savoir ! ”

  1. Bonjours, je me demande pourquoi tant des gens opinent isolés, et publient isolés, je crois que l’individualisme induit, est le principal responsable de tous les maux de la société,

    Je viens de vous trouver dans le blog de Olivier Berruyer

    Nous aimons opiner nous aimons prendre de notre temps, pour produire en matières autre que matérielles, je veux de mon coté faire tout le nécessaire pour un rapprochement indispensable

  2. Bonjour Gramophone,

    Merci d’être passé sur mon article. Cependant je crains n’avoir pas compris le sens de votre message !

  3. Bon, je crois que je vais m’installer sur ce site, c’est moins bousculé que chez OB.  😉

    Concernant le 1er  message, je ne l’ai pas bien saisi non plus.

    Pour ce qui est de l’article, cette remontée des impôts n’est-elle pas dû à la crise et à la nécessité extrême d’augmenter les recettes des états ? Autrement dit, ne s’y résout-on pas en toute extrêmité et trop tard ?

    Est-il bon d’augmenter si ardemment la TVA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *