À ces parents qui estiment payer trop d’im­pôts

Aux parents qui estiment payer trop d’im­pôts sur le revenu et qui pensent que ce sont « les autres » qui en profitent !

     Ci-dessous, vous trou­ve­rez ce que des parents écono­misent en terme d’édu­ca­tion et de forma­tion pour l’en­semble de leurs enfants grâce au service public de l’en­sei­gne­ment et de la forma­tion (que ce soit en établis­se­ment public ou privé sous contrat).

Diplôme

 

Coût cumulé de la scola­rité selon le nombre d’en­fants

1 enfant

2 enfants

3 enfants

4 enfants

5 enfants

6 enfants

 

Bac

93 148 €

186 296 €

279 444 €

372 592 €

465 740 €

558 888 €

Licence

123 805 €

 247 610 €

 371 415 €

 495 220 €

 619 025 €

742 830 €

Master

144 243 €

 288 486 €

 432 729 €

 576 972 €

 721 215 €

865 458 €

Docto­rat

174 900 €

349 800 €

524 700 €

699 600 €

874 500 €

1 049 400 €

  Source des chiffres : voir bas de page.

     Selon la profes­sion des parents, les enfants ont des durées moyennes d’études très variables : la diffé­rence entre les 10% les moins scola­ri­sés et les 10% les plus scola­ri­sés est de 7,6 années. Ces années supplé­men­taires, consti­tuées d’études supé­rieures, ont un coût moyen de 10 219 € par an. Soit pour les 7,6 années supplé­men­taires, un surcoût de 77 664 €. Cet écart croit avec le niveau de reve­nus des parents. Autre­ment dit, la (quasi) gratuité du service public d’en­sei­gne­ment supé­rieur béné­fi­cie essen­tiel­le­ment aux classes sociales favo­ri­sées.

    Cas extrêmes : les enfants d’en­sei­gnant ont 14 fois plus de chances rela­tives d’ac­cé­der au bac – sésame pour les études supé­rieures que les enfants d’ou­vriers non quali­fiés.

    Sur ce thème, voir : À qui profitent les dépenses éduca­tives ?, Pierre Merle, socio­logue, La Vie des idées, mai 2012.

    En outre, de nombreux avan­tages en nature sont octroyés aux parents : pres­ta­tions fami­liales diverses, réduc­tion d’im­pôts sur le revenu par le biais du quotient fami­lial, …. Comme illus­tré ci-dessous, une famille « perçoit » ainsi entre 150 € (1er décile) et 380 € (dernier centile) mensuel et par enfant. Pour la plupart (2e au 8e décile) le montant est d’en­vi­ron 180 € mensuel.

Avantages familiaux en nature selon revenus 2010En savoir plus sur ce graphique , voir : Pour un nouveau quotient fami­lial

__________________

 Les chiffres ayant permis les calculs du coût de la scola­rité : Pierre Merle, 2005, rappor­tés par Alter­na­tives écono­miques n° 315 juillet-août 2012 dans l’ar­ticle « les gagnants du système scolaire » (p.77).
Télé­char­gez (ou me deman­der) le tableur m’ayant permis d’éta­blir la synthèse ci-dessus.

En 2009, coût d’une année de scola­rité :

École primaire 

Collège 

Lycée 

Univer­sité 

Classe prépa­ra­toire

5 374 €

8 021 €

11 398 €

10 219 €

14 812 €

Soit, pour les études jusqu’au bacca­lau­réat, 12 ans (5 de primaire + 4 de collège + 3 de lycée + 0 de supé­rieur) : 93 148 €

Soit, pour les études jusqu’au docto­rat, 21 ans (Bac + 8) : 174 900  €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez la liste des chiffres représentés *