La démocratie en Europe

 

Les principaux modes usités en Union Européenne sont :

  1. Le scrutin majoritaire ;
  2. Le scrutin proportionnel.
  3. Un mixte des deux.

Notons qu’il existe bien d’autres modes de scrutins et variantes que ceux et celles usités dans l’UE et décrits ci-dessous.

Sans être parfaits, ces alternatives permettraient d’en corriger les plus gros défauts. Défaut parfois graves tels ceux présentés par l’élection présidentielle française sous la 5e république pour lesquels seuls les deux premiers peuvent se présenter au second tour et ce même si l’un des deux est le candidat le moins désiré des français parmi les candidats arrivés largement en tête. En 2017 en particulier ou quatre candidats (Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon avec respectivement 24%, 21,3%, 20% et 19,6%) étaient dans un mouchoir de poche : nul doute, me semble-t-il, que le score eut été bien plus serré au second tour quel que soit le duel sans Mme Le Pen. De même, si trois ou tous ces candidats eut été autorisés à se présenter au second tour.

Des chercheurs ont testé récemment (2017) des alternatives à Grenoble (lire Présidentielle : des chercheurs testent le vote alternatif) dont l’une est déjà utilisée en Irlande (cf. ci-dessous Scrutin à vote unique transférable).

Continuer la lecture

La parité Femme/Homme sous le Président Macron

À l’Assemblée Nationale

   Le groupe LREM est celui qui s’approche le plus de la parité avec 46,8% de femmes, suivi par le groupe Modem (46%) puis le groupe La France Insoumise (41,2%). Loin sous le taux de l’A.N. (38,7%), le groupe LR est composé pour 24,1% de femmes.

   Sur les six présidents de commissions étiquetés LREM, il y a bien parité (pour les deux restants : un homme LR et une femme Modem).

   En revanche, aux deux postes à responsabilité, traditionnellement dévolus au groupe majoritaire, LREM donc, ils sont tout deux masculins :

Continuer la lecture

Représentativité des Professions et Catégories Sociales à l’Assemblée Nationale (2017-2022)

   Dans un précédent article concernant la représentativité de l’assemblée nationale pour la mandature 2007-2012, je faisais état d’une sous représentativité des « CSP- » et une surrepresentativité des « CSP+ ». Le pompon de la sur représentativité étant détenu par les avocats, 1.535 fois mieux représentés que les employés et ouvriers.

Quoi de neuf en 2012 ?

De l’article de l’Observatoire des Inégalités : L’Assemblée ne compte quasiment plus de représentants des milieux populaires, on peut déduire que les cadres et professions intellectuelles supérieures sont 120 fois plus représentés que les ouvriers et employés : les premiers représentent 82% des députés pour 16,4% de la population adulte, contre 2,8% pour 50% de la population adulte.

Quoi de neuf en 2017 ?

   En 2017, tout change pour que rien ne change. À l’exception des retraités qui sont, rajeunissement oblige, 41 contre plus d’une soixantaine durant la mandature 2012-2017, la structure professionnelle des députés reste relativement similaire à celle de 2012, laquelle était relativement comparable à celle de 2007. On trouve bien 1 aide-soignante, 51 employés, 14 agriculteurs et 11 artisans et commerçants.
Mais les plus représentés restent les cadres (185 députés), les fonctionnaires (130 députés) et les professions libérales (87 députés). Et des ouvriers ? Il y en a zéro !

La (bonne) dette privée et la (mauvaise) dette publique !

Pourquoi parle-t-on tant de la dette publique et si peu de la dette privée ?
Depuis l’avènement de la crise bancaire et financière de 2008, laquelle à conduit à une augmentation des dettes publiques de la quasi totalité des états, au nom du too big to fail, il n’est quasiment par une journée sans que l’on n’entende parler de la nécessité absolue de réduire celle-ci. Les très (rigides et stupides) critères de Maastricht ne manquant pas d’être rappelés. Or, la dette qui a le plus augmenté ces 20 dernières années et plus particulièrement ces 10 dernières est la dette privée (+45 pts pour cette dernière contre +45 pts pour la dette publique).
Alors pourquoi cette dernière, pourtant à l’origine de la crise des subprimes aux USA qui a conduit à la crise systémique dont nous ne sommes pas encore sortis et dont nous ne sortirons peut-être pas avant la suivante, n’est-elle pas plus souvent évoquée ?
Continuer la lecture

CITATIONS CITOYENNES, HUMANISTES et (alter)MONDIALISTES

« Expropriés de notre culture, dépouillés des valeurs dont nous étions épris – pureté de l’eau et de l’air, grâces de la nature, diversité des espèces animales et végétales-, tous indiens désormais, nous sommes en train de faire de nous-mêmes ce que nous avons fait d’eux. », Claude Lévi-Strauss, Saudades Do Brasil.
====================================================
« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer pour toujours dans un monde fini est soit un fou, soit … un économiste », Kenneth Boulding, économiste étasunien, fût président de l’Association des économistes Américains, 1966.
==================================================== Continuer la lecture

Représentativité des Professions et Catégories Sociales à l’Assemblée Nationale (2007-2012)

Les avocats sont 1.535 fois mieux représentés que les employés et ouvriers à l’Assemblée Nationale (2007-2012) !!!

En 2007, l’ensemble des ouvriers et des employés représentait 27% de la population adulte (13,5 sur 49,4 millions).  Avec 7 députés (resp. 0 et 7) ces salariés composaient 1,21 % de l’A.N. (7/577) !

A l’inverse, les avocats composaient 6,6% de l’A.N. (38 députés sur 577) alors que, avec un effectif de 47.765 , il ne représente que 0,075% de la population.
Continuer la lecture