IMPÔTS : faudrait savoir !

Impôts : inversion de tendance européenne !

Comme c’est bizarre, comme c’est étrange !

On nous martèle depuis plus de dix ans, de la droite dure à la gauche molle, que les impôts plombent la compétitivité de nos entreprises, favorisent les délocalisations, et, pour les particuliers, brisent les initiatives et favorisent l’exil de nos « élites ».

Et soudainement, après avoir peu ou prou tenté l’option de réduire les consommations publiques (oui, une dépense publique est une consommation collective de bien ou de service), nombre de pays européens retrouvent les vertus des impôts.

Comme c’est bizarre, comme c’est étrange et quelle coïncidence !!!!

Coïncidant avec la survenue de la crise financière (sept 2008), laquelle a induit la crise des dettes publiques, on constate un ralentissement, voire une inversion de tendance du taux d’imposition, dans l’Eurozone (union à 17) et l’Union à 27.

De-la-vertu-retrouvee-des-impots.gif
Figure 1 : Taux d’imposition moyens dans l’Union européenne (TVA) et dans la zone euro (taux marginal de l’impôt sur les revenus et taux d’imposition sur les bénéfices des entreprises), en %. Source : Eurostat.

Graphique tiré de l’article : Fiscalité : la tendance s’inverse, Guillaume Duval, Alternatives Économiques, n° 314 – juin 2012

    

Comme quoi, quand on veut, il n’est pas nécessaire d’attendre une décision européenne !

Cela étant, à quand une réglementation européenne d’harmonisation sociale et fiscale  en lieu et place du dumpingauquel on nous avait habitués ?